Statuts de l'association et charte




 

STATUTS DE L’ASSOCIATION RESONANCE

 

 

Chapitre 1 :

« Association loi 1901 – But – Siège social ».

Article 1 :
Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre «  RESONANCE  ».

Article 2 :
Cette association a pour but :

-          De mettre en place des groupes de partage philosophique sur les problèmes existentiels, tout en ayant sa propre philosophie réincarnationniste et spirituelle. Non religieuse.
-          La compréhension de la philosophie d’Allan Kardec suivie d’une partie expérimentale.
-          Les recherches concernant l’idée de survie de l’âme, questions que se posent les humains depuis l’aube des temps.
-          Ses membres s’engagent à respecter l’individualité de la personne : Sociale, spirituelle, culturelle et cultuelle et à une neutralité totale.
-          D’apporter un soutien et une écoute active et neutre aux personnes en souffrances morales   (psychologique) : Divorce, Deuil, Perte d’emploi, et à respecter la confidentialité de ce qui lui a été confié.
-          Les questions politiques, de controverse religieuse et d’économie sociale sont interdites.
-          L’association encourage la solidarité, les œuvres humanitaires, la distribution des dons et secours. L’action du mouvement est une des bases morales essentielles qui doit être vécue comme une philosophie régénératrice de la conscience humaine.

Article 3 :
Le siège social est fixé : Chez Madame Persine Joëlle - 19, rue Paul Dufour
59240 Dunkerque
Il pourra être transféré par simple décision du conseil d’administration.

Article 4 :
L’association est ouverte à tous les hommes et femmes, sans distinction de couleur, de race, de religion. Bannissant tout dogmatisme et superstition ou théorie n’ayant aucune ouverture d’amour et de bonté.
Dans sa définition de l’article 2 de sa conception sur la survie de l’âme, l’association reste attentive à toutes les ouvertures spirituelles et scientifiques extérieures. Il ne pourra pour autant et sous aucun prétexte changer de but ou dévier de la philosophie spirite codifiée par Allan Kardec.

L’association n’admettra pas dans son sein, en particulier :
• l'exploitation commerciale de la médiumnité, ou en vue de tout intérêt d'ordre matériel ;
• les actions, discussions ou controverses religieuses, politiques, syndicales, sportives, etc. ;
• les attitudes agressives, injurieuses ou calomnieuses envers toute personne ou organisation, ainsi que les comportements pouvant occasionner un trouble à l'ordre public ;
• les attitudes sectaires, ou qui tendraient à isoler les groupes ou leurs membres de la société ;
• toutes les superstitions, pratiques rituelles, les cultes, les particularismes confessionnels ou les positions dogmatiques ;
• toute pratique pouvant être assimilée à un exercice illégal de la médecine ou plus généralement, qui ne respecte pas la législation locale.

Chapitre 2 :
« Admission – Démission ».

L’association se compose de :
a)      Membres adhérents
b)      Membres Titulaires
c)      Membres d’honneur

Pour faire partie de l’Association Résonance, il faut adhérer librement et en toute conscience aux présents statuts et s’acquitter de la cotisation dont le montant est fixé par l’Assemblée Générale.
Les mineurs ne peuvent y adhérer.
L’Association pourra refuser des adhésions à sa propre discrétion. L’association Résonance s’interdit toute discrimination, veille au respect de ce principe et garantit la liberté de conscience pour chacun de ses membres.
Tous les membres se doivent réciproquement bienveillance et bons procédés ; ils doivent, en toutes circonstances, mettre le bien général au-dessus des questions personnelles et d'amour-propre.

Article 1 :
Membre adhérent :
Sera reçu comme tel, toute personne qui en aura fait la demande et qui s’engagera à prendre connaissance du règlement intérieur et à le respecter.

Article 2 :
Membre Titulaire :
Pour reconnu comme tel, il faut :
-          Une présence de deux ans en qualité d’adhérent.
-          Avoir participé pendant ce temps, au moins, à une des diverses activités proposées.

Cas particulier : Tout adhérent, rassemblant les conditions précitées, pourra être titulaire malgré le défaut d’assiduité à plus de la moitié des séances sous la condition expresse que ledit défaut d’assiduité soit indépendant de sa volonté.

Membres d’honneur :
Sont membres d’honneur, ceux qui ont rendu des services à l’association, soit par leur concours matériel, soit par l’appui de leur autorité ou de leurs connaissances.

Article 3 :
La qualité de membre se perd par : la démission ; le non-renouvellement de la cotisation les trois premiers mois du renouvellement, après relances et sans justification particulière ; le décès ; l'absence physique aux réunions ; la radiation prononcée par le bureau.

Cas particulier

Si le retard du règlement de la cotisation a une cause indépendante de la volonté du membre, le Bureau, après délibération, pourra passer outre l’article 2 du chapitre 2.

Article 4 :
Tout membre qui se retire volontairement en cours d ‘année, ne peut réclamer la différence de sa cotisation.

Chapitre 3
« Radiation ».

Article 1 :
L’Association Résonance voulant maintenir dans son sein l'unité de principes et l'esprit d'une bienveillance réciproque, le conseil d’Administration pourra prononcer la radiation de tout membre qui serait une cause de trouble, ou se mettrait en hostilité ouverte avec elle par des écrits compromettants pour la philosophie, par des opinions subversives, ou par une manière d'agir qu'elle ne saurait approuver et ne respecterait pas l’article 2 du chapitre 1.. La radiation ne sera toutefois prononcée par le Conseil d’administration qu'après avis écrit préalable demeuré sans effet, et après qu'il ait convoqué le membre concerné et l'ait entendu s'il juge à propos de s'expliquer.
Le membre concerné par la mesure est privé du droit de vote à cette occasion.
La décision sera prise au scrutin secret et à la majorité des deux tiers des membres du Bureau présents.
Chapitre 4 :
« Fonds de fonctionnement – Administration ».

Article 1 :
Pour subvenir aux dépenses  de l’association, une cotisation annuelle fixée par le Bureau est à payer par les membres du Centre.
Elle se paie intégralement pour l’année courante.

Article 2 :
Ses ressources sont constituées :
-          Par les cotisations à noter que les membres admis dans le courant de l’année (après 6 mois) n’auront à payer, pour cette première année, que les mois à échoir.
-          Par la participation des auditeurs aux frais des réunions.
-          Par le bénévolat.
-          Par le produit de la cession de documents et publications.
-          Par les subventions, dons et legs éventuels.
-          Par des souscriptions en vue de publications ou d’actions entrant dans les buts de l’association.
-          L’organisation de repas, grilles …

Les excédents budgétaires éventuels sont consacrés strictement aux activités prévues aux statuts et feront l’objet d’une provision de dépenses prévisionnelles.

Article 3 :
Conseil d’administration.
L’association est dirigée par un conseil de 3 membres au minimum, élus pour trois années par l’assemblée générale, les membres sont rééligibles ;
Le conseil d’administration choisit parmi ses membres, par scrutin, un bureau composé de :
1)      un président
2)      un secrétaire
3)      un trésorier

Fonction
Noms
Prénoms
Dates et lieux de naissance
Nationalité
Adresse personnelle
Profession
Présidente
Dekoninck épouse Ruchot
Mauricette

Française

Educatrice spécialisée
Trésorière
Persine
Joëlle

Française

Ingénieur
Chef de section
Secrétaire
Lesage
Christiane

Française

Retraitée

En cas de postes vacants, le conseil d’administration pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres. Il est procédé à leur remplacement définitif par la plus prochaine assemblée générale. Les pouvoirs des membres ainsi élus prennent fin à l’époque où devrait normalement  expirer le mandat des membres remplacés.

Le bureau est renouvelable tous les trois ans.
Tous les membres du bureau sont rééligibles. Les membres du bureau démissionnaires ou radiés sont remplacés en faisant appel aux candidatures parmi les membres titulaires (Une présence de deux ans en qualité d’adhérent). Chaque membre titulaire peut-être muni de trois pouvoirs de titulaires absents, sauf ceux faisant partie du bureau qui ne peuvent exprimer que leur propre voix.

Article 3 bis :
Les membres du Conseil d'Administration sont des personnes physiques actives depuis au moins trois ans.
Ces personnes physiques doivent avoir donné des preuves notoires de leurs connaissances et de leurs convictions en fait de Spiritisme, de leur adhésion à ses principes et de leur volonté d'agir en toutes circonstances, à l'égard de leurs collègues, selon les principes de la charité et de la morale spirite.
Les personnes qui seront amenées à présenter leur candidature, seront donc choisies sur les valeurs morales et les compétences qu’elles auront eu l’occasion de démontrer sincèrement par leurs actes en faveur de l’association.
Le Conseil d’Administration peut à tout moment retirer de ses fonctions un membre du Conseil, qui redevient alors simple administrateur pour les motifs suivants : aux réunions, non respect de la philosophie spirite, non respect de l’engagement dans la fonction, l’ article 3 du chapitre 2 ainsi que les articles 2 et 4 du chapitre 1.

Le président est chargé par le Conseil d'Administration d'accomplir toutes les formalités de déclarations et de publications prescrites par la législation et la réglementation en vigueur. Il représente l’association Résonance dans tous les actes de la vie civile et dans ses rapports avec les tiers, et est investi de tous les pouvoirs à cet effet.
Il a qualité pour présenter toute réclamation auprès de toute administration au nom de l’Association et pour ester en justice au nom de l’Association Résonance.
Il convoque par courrier ou mail les Assemblées Générales et les réunions du Conseil d'Administration. En cas d'empêchement, il est remplacé par un représentant du Conseil d'Administration.

Le trésorier est chargé de tenir la comptabilité et d'assurer la gestion du patrimoine de l’Association Résonance selon les directives du Conseil d’Administration et de l’Assemblée Générale. Il établit le rapport financier de l'exercice passé, soumet les perspectives budgétaires et le budget prévisionnel et les présente lors de l'Assemblée Générale Ordinaire.

Le secrétaire est chargé de la vie administrative de l’Association. Il est notamment chargé de la correspondance et des archives ainsi que de dresser les procès verbaux des délibérations et d'en assurer la transcription sur les registres. Il assure l'exécution de toutes les formalités prescrites.

Le Conseil d’Administration se réunit au moins « 1 » fois par an et toutes les fois que l’intérêt de l’Association Résonance  l’exige. Il est convoqué, dans un délai raisonnable, par son président(e) ou par la demande de la moitié de ses membres.

Article 4 :
Pour avoir droit de vote, il faut au moins avoir deux ans de présence à la date anniversaire d’admission et s’être acquitté de la cotisation comme le prévoit l’article 2 ch 2.

Article 5:
Les membres du Bureau qui feront preuve de négligence, d’un désintéressement pour leur tâche pourront être relevés de leur fonction et être remplacés, après consultation du Bureau.

Article 6 :
Les décisions, soit dans le Bureau, soit dans l’association, sont prises à la majorité de deux tiers des membres présents.
En cas de partage, la voix du Président est prépondérante.

Le Bureau peut délibérer lorsque deux de ses membres sont présents sauf dans les cas prévus à l’article 1 du chapitre 3 et à l’article 12 du chapitre 4.

Le rôle de l’adjoint se limite à seconder le titulaire, à celui de membre du Bureau. Tout titulaire peut donner autorité à son adjoint, quand il le juge à propos, après en avoir informé, par écrit, le Bureau.

Article 7 :
L’association est constituée de divers groupe de travail. Ces activités ne sont accessibles qu’à ses membres.
L’entrée dans les différents groupes dépend du niveau des connaissances de la philosophie d’Allan Kardec. Pour être admis dans un groupe, l’intéressé doit s’adresser aux membres du bureau qui, s’ils jugent sa demande recevable, proposeront sa candidature au responsable du groupe qui prendra sa décision finale. Hors ces deux avis favorables, la requête n’est pas retenue. Les sujets traités et les activités des groupes sont soumis à l’approbation du Président et du Bureau.

Article 8 :
Tout membre a le droit de demander le rappel à l’ordre de toute personne causant des troubles.

Article 9 :
Tout titulaire désirant créer un groupe de travail doit en faire la demande au Président.
La requête sera soumise au Bureau qui se prononcera.


Article 10 :
Chaque adhérent est garant de la crédibilité de l’association vis à vis de l’extérieur.

Article 11 :
L’association autorise l’admission d’auditeurs étrangers au groupe de travail, il peut retirer cette autorisation quand elle le juge nécessaire.

Article 12 :
Le Président a autorité pour superviser chaque groupe. Il peut faire un rappel à l’ordre s’il le juge nécessaire et peut proposer dans les cas importants la cessation momentanée ou définitive du groupe mis en cause.
La décision se fera par vote au sein du Bureau à la majorité des deux tiers des membres présents.

Article 13 :
Tout membre adhérent peut profiter de la bibliothèque de l’Association. Chaque responsable de groupe, ainsi que les membres du Bureau, a l’autorisation de délivrer les livres.
Pour assurer l’entretien des ouvrages ou l’achat de livres nouveaux, chaque livre sera prêté pour la somme de 1 euros 50 et un chèque de caution de 15 euros rendu lors de la restitution du livre dans un délai d’un mois.
Il ne pourra être prêté plus de deux livres par personne.
Le retrait et le retour des livres seront mentionnés sur un registre.

Chapitre 5 :
« Rapport d’Activités »

Article 1 :
L’année comptable est fixée du 1er juillet au 30 juin de l’année suivant à l’exception du premier exercice qui débute à la date du dépôt des statuts.

Article 2 :
L’assemblée Générale ordinaire des membres adhérents et titulaires a lieu chaque année pendant la période s’échelonnant entre le début du mois de septembre et le courant du mois de décembre.

Article 3 :
Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’association sont convoqués par les soins du Secrétaire aidé du président.
L’ordre du jour est indiqué.
Ne seront traités, lors de l’assemblée générale que les questions soumises à l’ordre du jour.
Le renouvellement du Bureau et modifications des statuts seront votés par scrutin.
L’assemblée générale est dirigée par le Président.
Le Secrétaire ou le Président expose, dans son rapport, les activités, les fonctionnements, les effectifs de l’association.
Le Trésorier, un mois avant l’établissement du Bilan doit communiquer toutes les pièces comptables de l’année en cours.
Le trésorier donne lecture de la situation financière.

Article 4 :
Une réunion publique a lieu, en principe, une fois par mois le samedi ou dimanche selon la disponibilité des salles. D’autres réunions identiques peuvent être prévues pour satisfaire des programmes plus chargés.
Une participation aux frais de réunions publiques est demandée aux auditeurs de ces réunions. Elle est réduite pour les adhérents et titulaires de l’association.


Chapitre 6
« Dissolution ».

Article 1 :
En cas de dissolution, les livres de la bibliothèque, tableaux ou autres objets seront restitués à leurs propriétaires. Les excédents financiers iront au Chaînon Spiritualiste rue des Ecoles à 59500 DOUAI, a une œuvre humanitaire ou sociale ayant un lien avec la philosophie spirite.

Fait à Dunkerque,  le 04 décembre 2010                                                                        

Signatures et titres

Le président  fondateur                                      Le trésorier                               Le secrétaire

Madame Ruchot Mauricette                       Madame Persine Joêlle            Madame Lesage Christiane

 

 

 


Association Résonance Spirituelle
Règlement Intérieur

1.Accueil des nouveaux
Cet accueil fait l'objet du protocole ci-dessous,  y compris pour ceux qui seraient amenés au centre par des amis ou des parents proches. Ceci  dans un souci d’impartialité et d’équité pour tous.

1ère étape :
Entrevue de chaque nouvel arrivant avec des responsables de l'association.
Au cours de cette entrevue il lui sera demandé :
-  les motivations qui l’ ont conduit au centre spirite,
-  ses interrogations
-  ses connaissances sur la doctrine.

2ème étape :
Il lui sera proposé  d’ assister à trois réunions d'initiation et trois séances médiumniques deuil en tant qu'observateur au moins afin qu’il détermine dans un premier temps, par lui-même, si le travail effectué correspond à ses attentes.

D’autre part, afin de guider attentivement la personne tout au long de cette période, et de répondre à ses interrogations, on lui demandera de choisir un « tuteur » parmi les membres de l'association qui seront volontaires. Des numéros de téléphone et des adresses e-mail pourront être échangés, et si nécessaire des rencontres pourront être envisagées.

3ème étape :
À la fin de ce cycle, un bilan sera fait afin de répondre aux interrogations  en suspend.
Lors de ce bilan,  l’adhésion à l’association lui sera proposée, lui permettant d’accéder à la compréhension spirite et l’initiation médiumnique.
Toutefois, les responsables du centre spirite devront faire preuve de discernement quant à la durée du cycle proposé au nouvel arrivant, et tenir compte de ses connaissances.

2.Réunions d'étude
la pratique du spiritisme devant être raisonnée, les adhérents de l'association doivent assister aux réunions d'étude des oeuvres spirites et aux cours spirites qui seront dispensés.
Il paraît indispensable d'avoir lu au préalable les trois ouvrages de base du spiritisme :
  • le livre des esprits
  • le livre des médiums
  • l'Évangile selon le spiritisme d'Allan Kardec
Ces réunions se déroulent sous l'égide d'un président de séance. Elles peuvent prendre la forme d’un débat dirigé ou d’un cours plus magistral.
Un abonnement à la Revue Spirite est très vivement recommandé.

1 fois par trimestre, ce temps d’étude pourrait être remplacé par un temps de parole, afin que chacun puisse faire une synthèse du travail en cours, et éclaircir des points non assimilés. Ce temps de parole sera adapté à chacun et restera dans le cadre de l’étude spirite.

3.Initiation médiumnique
Les personnes intéressées par le spiritisme et désirant développer leur médiumnité pourront assister à cette réunion. Cette initiation à la médiumnité aura pour but unique le développement de la médiumnité chez les débutants. Et fait suite à l'initiation spirite.
Un président de séance est nommé bien antérieurement à cette réunion d'initiation parmi les médiums les plus confirmés. Un unique président de séance dirigera avec autorité et bienveillance l'ensemble de la réunion, en accord avec le monde spirituel et les guides protecteurs du centre. La découverte du type de médiumnité latente chez le débutant, l'analyse des sensations, la reconnaissance du guide, la reconnaissance de la catégorie d'Esprits qui se présentent, la production de mots ou de phrases seront une priorité. Les médiums les plus confirmés pourront assister à la réunion afin d'établir des concordances et de conforter les productions médiumniques des plus débutants.

Il ne devra pas y avoir plus de 16 personnes autour de la table afin de privilégier la qualité de l'enseignement et de l'entraînement médiumnique.
10 minutes avant le début programmé de la réunion, il est impératif que le silence et le calme règnent dans la salle.
En outre, les participants doivent être prêts à travailler à l’heure dite. Pour cela, les minutes qui précèdent la réunion sont consacrées au recueillement et à l’élévation des pensées. Ceci doit permettre à l'ambiance spirituelle de se mettre en place correctement.
Dans la mesure du possible, tous les participants à la réunion devront travailler. L'ensemble des participants sera donc actif.
Le travail proprement dit durera au minimum une heure et au maximum de deux heures. Chaque président peut adapter la durée de la réunion dans cette limite. Les participants doivent éviter de disperser leurs pensées pendant la réunion : ils doivent participer mentalement au travail en cours même lorsque ceux-ci ont terminé leur initiation personnelle. Ainsi, un effort d'élévation des pensées est demandé pendant tout le temps de réunion.

À la fin de la séance :
le président dirige un tour de table ne devant pas excéder une demi-heure.
Ce tour de table est éminemment utile pour donner les éléments qu'on n'a pas eu le temps de dire, et pour établir des confirmations prouvant la réalité de la médiumnité.
Chacun doit fournir un effort pour être aussi précis et concis que possible, en allant à l’essentiel.

4. Les aides spirituelles

Celles-ci ont pour but le soutien spirituel, moral et physique de nos frères incarnés en souffrance. Les demandes remises entre les mains de nos guides spirituels reçoivent des informations permettant d’orienter les aides à apporter à ces frères.
Ce travail relève du devoir de réserve à l’extérieur.
5.Les séances médiumniques
Un secrétaire de séance (volontaire si possible) notera les observations éventuelles intéressantes qui figureront dans le compte-rendu final.
Ces séances ont pour but l'enseignement moral, philosophique et scientifique du spiritisme. On y attend des messages généraux ou des messages personnels ou bien encore des manifestations intelligentes adaptées à notre besoin d’enseignement par le monde spirituel (manifestation d’un Esprit souffrant par exemple)

-          Le médium recevant un message trop personnel pour une personne doit d'abord donner le message à la personne concernée. Si celle-ci donne son autorisation, il sera pertinent que le groupe analyse et corrobore le message.
-          Les médiums voyants devront écrire sur un papier les descriptions des Esprits qu'ils voient et l'endroit où ils les voient. Ceci a pour but d'augmenter la transparence vis-à-vis de l'assistance.
-          L'ensemble des médiums doit avoir le souci de montrer qu'ils n’acceptent pas tout sans discernement.

Un bref tour de table sera fait à la suite de la séance pour décrire les ressentis et dire  ce qui n’a pu l’être pendant la séance. La critique éventuelle des messages devant l’assistance devra être effectuée avec tact et pédagogie.

Après cette réunion, on demandera s’il y a des corrections à apporter au compte-rendu de la réunion précédente. L'ensemble des messages obtenus à la précédente réunion médiumnique aura été diffusé à l'ensemble des adhérents avec la mention « non encore vu par le centre » afin que tout le monde puisse passer au tamis de la raison et du bon sens le contenu des messages obtenus.
En particulier,  
-          on se demandera si les messages ont bien pour origine un Esprit supérieur,
-          on essaiera de dégager un enseignement utile dans chaque message
-          On aura le souci d'écarter les hypothèses de l'autosuggestion, de l'animisme, et même dans une certaine mesure de la transmission de pensées

Le compte-rendu final de la réunion précédente contiendra les éléments suivants :
  • chaque message, suivi d'un bref commentaire qui indique les raisons de l'acceptation ou du rejet.
  • les arguments « pour » et les arguments « contre » une acceptation de message, lorsqu’il n’y a pas unanimité.
On se rappellera néanmoins que dans le doute, il vaut mieux écarter le message.
Il sera surtout important d’analyser plus le message que l’Esprit, et ayant bien assimilé ce message, en tenir compte dans sa vie de tous les jours.

D’autre part, il n'existe aucun médium qui n'ait jamais été trompé. Ainsi, les médiums confirmés comme les médiums débutants peuvent voir leurs messages rejetés par l'analyse.
Une attention toute particulière sera prêtée à l'identification des Esprits.
Il sera bon, que la présence de guides ou d'Esprits familiers soit confirmée par des médiums voyants ou par des ressentis précis.
On se méfiera tout particulièrement des noms illustres qui pourraient être donnés.

6.L'incorporation spirite
Les guides spirituels du centre peuvent amener des Esprits souffrants afin de nous faire comprendre la réalité du monde spirituel, nous souhaitons donc sensibiliser le public à la possibilité qu'a le médium spirite d'incorporer cette catégorie d'Esprits
Il revient au président de séance de guider cette incorporation et de veiller à ce que l’esprit « ne fasse loi ».
Le médium incorporant un Esprit souffrant doit être tout particulièrement soutenu par le groupe.
Ces Esprits méritent notre compassion et notre charité inconditionnelle : ils doivent faire l'objet d'un travail de réconfort, d'explication et de prière de notre part.

7.Règles générales
  • Pratiquer la médiumnité chez soi est dangereuse et déconseillée , l’association n’est pas responsable des problèmes pouvant survenir.
  • Chacun est libre de croire en ce qu'il veut et de pratiquer les disciplines et les activités qu'il désire en dehors du centre spirite mais il ne doit pas profiter des contacts qu'il peut nouer au centre spirite afin de pratiquer un prosélytisme déplacé. En outre, les activités ésotériques en contradiction avec le spiritisme ne doivent pas être promues au sein du centre spirite. Il peut être très sain d'en parler dans le cadre d'un débat, mais on doit respecter le cadre dans lequel on a décidé de se trouver et ne pas faire de publicité inadaptée.
  • Les horaires doivent être  respectés.
  • Si des messages à caractère personnel sont donnés dans le centre, chaque personne présente un devoir de réserve à l’extérieur.
  • En outre, une grande vigilance morale est demandée lors des conversations qui peuvent avoir lieu en dehors du centre.
  • Il est demandé un respect envers les entités.

8.Droits
les adhérents peuvent devenir des membres actifs de l'association :
  • en étudiant les oeuvres du spiritisme, ils peuvent bénéficier de prêts de la part de ceux qui possèdent les ouvrages du spiritisme.
  • en se formant pour dispenser des conférences.

9. Devoirs
Chaque personne arrivant au centre sera accueillie avec amour et charité.
L’association Résonance Spirituelle demande à tous les participants à ce que les règles de vie habituelles en société soient appliquées par respect des autres et par respect de soi (comportement, tenue, hygiène, arriver à l’heure, respect de la parole de l’autre …).

Le(La) président(e)

 


 CHARTE :



 

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire